Maquillage permanent

Zoom sur le maquillage permanent

Le maquillage permanent par Dermopigmentation permet de redessiner ou restructurer durablement les sourcils, d’intensifier le regard, de rééquilibrer les contours du visage ou bien encore de redéfinir les lèvres. Il permet d’embellir et rajeunir les traits du visage.

Le maquillage permanent c’est l’alliance du confort et de la beauté 24h/24 sans avoir à passer des heures devant le miroir puisque vous êtes apprêtée, élégante, naturelle, fraîche et jeune en toute circonstance.

Le maquillage permanent est fait pour vous si :

  • vous êtes active et souhaitez sauter l’étape du maquillage
  • vous voulez avoir l’assurance d’être rayonnante 24 heures sur 24
  • vous êtes allergique aux produits de maquillage traditionnel
  • vous avez du mal à appliquer votre maquillage (ex : mains tremblantes – Parkinson – problèmes de vision, etc.)
  • votre peau ne retient pas le maquillage
  • vous avez peu de cils ou de sourcils, trop fins ou un regard tombant.

Le maquillage permanent est une technique qui  utilise le principe du tatouage dans les premières couches de l’épiderme. Il consiste à implanter des pigments minéraux et organiques contrôlés anti-allergènes pour faire ressortir certains traits du visage.
Ces pigments sont spécialement développés pour le visage grâce et à l’utilisation d’un dermographe.

Ces pigments qui répondent aux normes Françaises et Européennes les plus strictes, ne pénètrent pas en profondeur et vont finir par s’estomper avec le temps  ; Le maquillage permanent n’est donc pas définitif.

Afin de respecter scrupuleusement les procédures d’hygiène et de salubrité propres à la mise en œuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée, j’ai suivie une formation dispensée par le Centre Hospitatlier Universitaire de Nantes.

BON A SAVOIR

L’exercice du maquillage permanent répond à des règles d’hygiènes et de salubrité strictes qui sont régit par des articles de loi spécifiques.
Relook’in STYLE s’engage à respecter scrupuleusement les procédures propres à la profession que ce soit avant-pendant-après la dermopigmentation.
Pour l’ensemble des prestations de maquillage permanent que je dispense, j’utilise une salle technique spécialement dédiée et mise à
ma disposition par
Anne Christine Institut
1, rue Paul Baudry
La Roche-sur-Yon
(www.institut-anne-christine.com

Anne Christine Institut - La Roche-sur-Yon

Après votre séance de maquillage permanent

Quelques consignes simples sont à respecter et soins basiques sont à faire post-dermopigmentation et jusqu’à sa parfaite cicatrisation (une semaine tout au plus).
Une première retouche (offerte) s’avère indispensable trois à quatre semaines après votre séance de maquillage permanent. Ensuite et afin de garder des lignes parfaites et une intensité de couleur satisfaisante, une retouche tous les 6 à 12 mois pour les blondes et 13 à 18 mois pour les châtains à brunes est vivement conseillée afin d’en assurer la longévité. Si aucun entretien est réalisé, votre tracé s’estompera au bout de 3 à 5 ans.

DES SOURCILS SOIGNÉS ET SUBLIMÉS

Des sourcils soignés permettent de mettre valeur le regard. Ils sont un élément esthétique important qui contribue de manière décisive à l’expressivité et l’équilibre du visage. Avec une extrême finesse et une technique exclusive et raffinée, le résultat a un effet 100% naturel et discret.

Le maquillage permanent des sourcils permet :

  • en corrigeant les sourcils trop fins ou inexistant et en épaississant les sourcils mal fournis ;
  • en redessinant poil après poil une ligne de sourcils trop courts, asymétriques, déstructurés pour leur donner la forme que vous souhaitez ;
  • en masquant les éventuelles cicatrices et / ou trous, notamment au niveau de l’arcade sourcilière.

Vous en aurez fini avec les sourcils broussailleux et le temps devant votre miroir pour arracher un poil de sourcil récalcitrant ou mal placé. Je vais redessiner vos sourcils en fonction de votre visage et vous aider dans le choix de la couleur qui doit être aussi le plus proche de votre couleur naturelle. C’est un travail ne doit pas être fait au hasard, il demande un réel savoir-faire.

(ci-contre, maquillage permanent des sourcils avant / après)

UN REGARD INTENSE ET PRODOND

Le maquillage permanent des yeux ravira les femmes qui en ont assez de passer des heures devant leur miroir, qui n’ont pas le temps de se maquiller, qui sont allergiques à certains produits cosmétiques ou qui ne parviennent pas à s’appliquer elle-même l’eye-liner. C’est LA solution pratique et élégante

Différentes techniques existent pour mettre en valeur le regard :

  • en épaississant la ligne des cils et en redessinant le contour de l’œil ;
  • en dessinant un trait d’Eye-liner (inférieur ou supérieur) ;
  • en réalisant une densification cilaire ;
  • Khôl

Selon l’effet maquillé que vous recherchez, d’un trait d’Eye-liner plus ou moins prononcé, je vais souligner la base de vos cils du haut et/ou du bas qui rehaussera et renforcera votre regard.

UNE BOUCHE PULPEUSE ET GLAMOUR

Vous rêvez de donner à vos lèvres toute leur sensualité en corrigeant les irrégularités de votre bouche vous trouvez trop fine, dépigmentée, asymétrique, au pourtour trop flou… ?

Le maquillage permanent permet de dessiner ou redessiner le contour de vos lèvres qui retrouvent alors toute leur sensualité.

Le remplissage tout en subtilité des lèvres par l’implantation astucieuse de pigments, millimètres par millimètres avec beaucoup de précautions, permet d’augmenter le volume de la lèvre inférieure et supérieure. Cette technique permet de restructurer vos lèvres et de gommer les petites ridules.

Le maquillage permanent permet également de donner une coloration très naturelle à vos lèvres que vous trouvez trop fade pour leur redonner du peps immédiatement.
Votre bouche sera parfaite toute la journée, pulpeuse et glamour.

Le décret n°2008-149 du 19 février 2008 réglemente la mise en œuvre des techniques de tatouage, de maquillage permanent et de perçage en exigeant des professionnels qu’ils respectent les règles générales d’hygiène et de salubrité, ceci en vue de réduire le risque de contamination.

L’article R.1311-12 du code de la santé publique, issu de ce décret, prévoit notamment que les professionnels « informent leurs clients, avant qu’ils se soumettent à ces techniques, des risques auxquels ils s’exposent et, après la réalisation de ces techniques, des précautions à respecter ». Le contenu de cette information est le suivant :

Quels sont les risques ?

  • Chaque acte qui implique une effraction cutanée (piercing, tatouage et maquillage permanent notamment) peut être à l’origine d’infections si la peau de la personne sur laquelle l’acte est réalisé n’est pas désinfectée, si le matériel pénétrant la barrière cutanée n’est pas stérile ou si l’ensemble des règles d’hygiène n’est pas respecté.
  • Tous les piercings, quelle que soit la partie du corps, les tatouages et maquillages permanents entraînent de minimes saignements ou de microscopiques projections de sang ou de liquides biologiques (pas toujours visibles) et peuvent donc transmettre des infections (bactériennes le plus souvent mais aussi les virus des hépatites B et C et également le virus du sida).
  • L’infection peut passer de client à client par le biais des instruments s’ils ne sont pas correctement stérilisés, mais aussi de l’opérateur vers le client et enfin du client vers l’opérateur en cas de piqûre accidentelle.
  • L’état de santé du client, en particulier s’il suit un traitement (anticoagulant…), peut contre-indiquer l’acte envisagé notamment en cas de terrain allergique aux produits et matériels utilisés (encres de tatouage et métaux des bijoux de pose). Il est conseillé d’en discuter préalablement avec le professionnel et son médecin traitant.

 

Quelles sont les précautions à respecter après l’acte

  • Le client doit veiller aux règles d’hygiène corporelle. Les soins locaux constituent un facteur important de la durée et la qualité de la cicatrisation.
  • L’exposition à certains environnements peut être déconseillée.
  • L’application d’une solution antiseptique est recommandée durant les premiers jours après l’acte.
  • Pour toute interrogation, il est conseillé de prendre
    contact avec le professionnel qui a réalisé l’acte. En cas de complication, il est important de consulter un médecin.

 

Le professionnel respecte la procédure d’hygiène des mains

  • Tout bijou est retiré préalablement à la désinfection des mains.
  • La désinfection des mains de l’opérateur, est réalisée: ƒsoit par un lavage hygiénique des mains avec un savon liquide antiseptique ou une solution moussante antiseptique portant mention des normes NF EN 1040 et NF EN 1499, utilisé selon la procédure standardisée de lavage des mains décrite dans l’annexe A de la norme NF EN 1499 ; ƒsoit par un traitement hygiénique des mains par friction avec un produit hydro-alcoolique portant mention des normes NF EN 1040, NF EN 1275 et NF EN 1500, utilisé selon la procédure standardisée
    de friction des mains décrite dans l’annexe A de la norme NF EN 1500.
  • Après la désinfection des mains et pour la réalisation de l’acte, l’opérateur s’équipe de gants à usage unique.
  • Les gants utilisés sont en latex, ou matière équivalente en cas d’allergie au latex. Ils sont marqués CE et correspondent aux dispositifs médicaux de classe II-a pour les gants stériles et de classe I pour lesgants non stériles. Les gants sont changés entre deux clients, et, au minimum, toutes les deux heures au cours d’une même intervention.
  • Les gants sont retirés chaque fois que le professionnel est amené à toucher tout objet étranger à la réalisation du tatouage. Avant la reprise de l’acte, une nouvelle paire de gants est utilisée après désinfection
    des mains.